Top
icon menu

Médicaments et chaleur, quelles précautions prendre ?

29 aoû 2018

L’été n’est pas seulement la période des vacances, mais aussi des fortes chaleurs et des canicules. Quel que soit votre âge,si vous êtes sous traitement, des précautions sont à prendre.
Les personnes les plus fragiles sont les nourrissons et les personnes âgées. Exposé à de fortes chaleurs, l’organisme est agressé, il risque les coups de chaleur, la déshydratation, et l’aggravation d’une maladie existante.

Interaction médicaments et chaleur sur l’organisme

Avec la chaleur et le soleil, certains médicaments peuvent produire des effets indésirables :
•    Les diurétiques prescrits en cas d’hypertension artérielle peuvent entrainer une déshydratation pendant les canicules.
•    La composition chimique des antibiotiques rend la peau plus vulnérable aux coups de soleil.
•    Les anti-inflammatoires augmentent la sensibilité au soleil.
•    D’autres médicaments à base d’hormones peuvent causer au patient exposé au soleil des pigmentations de la peau.

Pour prévenirces désagréments, évitez de vous exposer au soleil, restez à l’ombre et au frais et buvez beaucoup d’eau.
Et surtout, ne pas hésiter à aviser son médecin traitant pour toute réaction inhabituelle observée ou ressentie.

Conservation des médicaments

Les températures de conservations sont indiquées sur l’emballage des médicaments, veillez à les respecter scrupuleusement.
•    Les médicaments sans indications de conservation se conservent à température ambiante. Des tests cliniques ont démontré que ces médicaments sont stables pendant des mois même à une température de 40 degrés.
•    Les médicaments avec une indication de conservation entre 25°C et 30 °C, peuvent être rangés à une température ambiante. Cependant, évitez de les exposer directement au soleil même si les études ont démontré leur stabilité pendant quelques jours durant les périodes de canicules.
•    Les médicaments avec une indication de conservation entre +2 et +8 °C sont à conserver impérativement au réfrigérateur. Il faut éviter de les sortir puis les rentrer plusieurs fois, carle cycle ‘’chaud-froid’’ répétitif peut les dégrader.
•    Les médicaments en ovules, pommades et suppositoires ne supportent pas les fortes chaleurs et s’altèrent vite. Leur aspect et couleur sont de bons indicateurs de leur stabilité et de leur qualité. Ne pas les utiliser si vous remarquez un changement de leur aspect et/ou texture.

Transport des médicaments

Dès leur commercialisation, les médicaments doivent suivre une chaine thermique rigoureuse et spécifique pour chaque composition et présentation.
Pour vos départs en vacances et déplacements en période de fortes chaleurs, transportez vos médicaments dans des étuis ou sacs isothermes.
Pour les médicaments à conserver au réfrigérateur, le transport se fait dans des emballages isothermes réfrigérés.
Même avec ces conditionnements de transport, il est recommandé de ne pas exposer les médicaments directement aux rayons de soleil et de ne pas les garder longtemps dans un endroit très chaud (comme les coffres de voitures).